vendeur


vendeur

vendeur, euse [ vɑ̃dɶr, øz ] n. et adj.
• 1200; fém. 1552; venderesse 1226 (encore en dr.); de vendre
1Personne qui vend ou a vendu qqch. Le vendeur et l'acheteur, et l'acquéreur.
Écon. Personne physique ou morale, privée ou publique, qui vend. Adj. Qui est disposé à vendre. Je suis, je ne suis pas vendeur.
2Personne dont la profession est de vendre (surtout lorsqu'elle ne dispose pas de local fixe comme le commerçant). marchand. Vendeur ambulant. Vendeur à la sauvette. Une vendeuse de légumes, de poissons sur les marchés. « Dans les grandes artères retentissaient les cris des vendeurs de journaux » (Martin du Gard).
3(1882) Employé chargé d'assurer la vente dans un établissement commercial. Vendeuse de grand magasin. Elle est vendeuse chez X. Vendeur démonstrateur. « On aperçoit par la porte du magasin de chaussures de jeunes vendeuses sveltes en tablier noir » (Romains).
4(1964) Personne qui connaît et applique les procédés de vente, qui sait vendre. Ce directeur commercial est un excellent vendeur. Péj. Vendeur de rêve. marchand.
5 Adj. (v. 1980) Qui fait vendre. Un slogan accrocheur et vendeur.
⊗ CONTR. Acheteur, acquéreur, client, importateur.

vendeur, vendeuse nom (de vendre) Personne physique ou morale qui procède à une vente, fait un acte de vente. (Le féminin peut être venderesse.) Personne spécialement chargée de la vente, dans un magasin, une entreprise : Vendeuse dans un grand magasin. Petit marchand de certains produits : Vendeuse de légumes.vendeur, vendeuse (difficultés) nom (de vendre) Emploi Attention à l'emploi des féminins vendeuse et venderesse. 1. Vendeur (= personne dont le métier est de vendre) a pour féminin vendeuse : les vendeurs et les vendeuses d'un grand magasin. Mot courant. 2. Vendeur (= personne qui fait un acte de vente) a pour féminin venderesse : la susnommée, agissant en qualité de venderesse... Terme de droit. ● vendeur, vendeuse (synonymes) nom (de vendre) Personne physique ou morale qui procède à une vente, fait...
Contraires :
Personne spécialement chargée de la vente , dans un magasin...
Contraires :
vendeur, vendeuse adjectif et nom Qui désire vendre : Je suis vendeur d'un terrain à bâtir.vendeur, vendeuse adjectif Qui fait vendre : Un argument vendeur.

vendeur, euse
n.
d1./d Personne qui vend ou qui a vendu un bien. L'acquéreur du terrain et le vendeur doivent aller voir le notaire. (n. f. DR: venderesse.)
d2./d Personne dont la profession est de vendre. Vendeur ambulant. Vendeur de journaux.
|| Employé(e) d'un magasin préposé(e) à la vente.

⇒VENDEUR, -EUSE/-ERESSE, adj. et subst.
A. — DR. CIVIL. [Fém. venderesse] (Personne) qui cède un bien contre de l'argent, contre paiement. Anton. acheteur, acquéreur. Vendeur de bonne foi. H. Bricolin (...) avait (...) remis à la dame venderesse le portefeuille qui contenait deux cent cinquante mille francs (SAND, Meunier d'Angib., 1845, p. 350). La France redevenue le troisième pays vendeur du monde, avec une balance excédentaire dès 1925 (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 423).
P. ext. (Personne) qui est disposé(e) à céder un bien contre de l'argent, contre paiement. — Alors, Monsieur César, puisque vous vendez ce grain...Qui vous dit que je suis vendeur? Et qui vous dit que j'ai du grain? (POURRAT, Gaspard, 1930, p. 72). V. acheteur ex. 9 et 11.
B. — Subst. [Fém. vendeuse] Personne dont le métier est de faire commerce de quelque chose (pour son compte ou pour le compte de quelqu'un d'autre). Synon. marchand. Vendeur de journaux; vendeur au détail, en gros; vendeur à la sauvette. Cette veuve avait un état, elle faisait des chaussons de lisière pour les vendeurs ambulants (BALZAC, Initié, 1848, p. 361). S'il faut, pour être vendeur d'objets quelconques, être doué d'une certaine psychologie et de connaissances techniques relatives aux objets que l'on vend, il faut, à un véritable vendeur de livres (...) bien d'autres qualités (Civilis. écr., 1939, p. 18-1).
Vendeur d'onguents, d'orviétan (vieilli, péj). Charlatan. Elle s'est passionnée pour l'esprit, pour le génie, pour l'âme de ce marchand de stances, de ce vendeur d'orviétan littéraire (BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p. 201). Aussi devint-il [le Pont-Neuf] bientôt le rendez-vous de tous les oisifs parisiens (...) de tous les jongleurs, vendeurs d'onguents et filous (NERVAL, Nouv. et fantais., 1855, p. 191).
Vendeurs du Temple (vieilli, péj.). Synon. de marchands du Temple (v. marchand I B 1 e). [Le curé de St Martin] faisait (...) la guerre aux vendeurs du temple qui tuaient Jésus une seconde fois (...) ce qui n'empêchait pas les Capucins (...) de conquérir Maillebois et de le changer en un lieu saint, à coups de miracles (ZOLA, Vérité, 1902, p. 48).
Vendeuse d'amour, de plaisir. Prostituée. En ai-je assez vu de ces vendeuses de plaisir errer dans Paris et dans Londres par les nuits d'étoiles ou de brouillard (...)? (BOURGET, Ét. angl., 1888, p. 222).
En partic. Employé(e) chargé(e) de vendre dans un magasin. Vendeur d'électro-ménager; vendeuse dans un grand magasin. Vendeuse expérim.[entée] pour magasins nouveautés femmes et enfants (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 4, col. 4).
P. anal. Personne qui fait accepter à quelqu'un d'autre une chose non vénale. Vendeur de rêves. Telle est la force d'illusion de la jeunesse (...) qu'à chaque promesse nouvelle d'un nouveau vendeur d'espérance, il se laissait reprendre (ROLLAND, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1531).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z], [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1er quart XIIIe s. vendeour, venderesse (RECLUS DE MOLLIENS, Charité, éd. A. G. van Hamel, CLVI, 5, p. 84), la forme fém. venderesse subsiste comme terme de dr., aux côtés de la forme vendeuse utilisée dans le voc. gén. (attestée dep. 1552, EST., s.v. venditrix). Dér. de vendre; suff. -eur2, -euse -(er)esse2; cf. le lat. venditor, -oris « id. », formé sur le supin vinditum de vendere, (vendre). Fréq. abs. littér.: 769. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 802, b) 555; XXe s.: a) 2 452, b) 812. Bbg. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 8 (s.v. venderesse). — QUEM. DDL t. 16. — THOMAS (A.). Nouv. Essais 1904, p. 70 (s.v. venderesse).

vendeur, euse [vɑ̃dœʀ, øz] n. et adj.
ÉTYM. 1200, vendeur; vendeuse, 1552; du lat. venditor, de venditum, supin de vendere. → Vendre.
———
I
1 Personne qui vend ou a vendu qqch. || Le vendeur et l'acheteur, et l'acquéreur (→ Délivrer, cit. 11; dresser, cit. 15; marché, cit. 1). || Vendeur de bonne foi, vendeur lésé (cit.); vendeur exigeant.Vendeur au comptant, à crédit (cit. 17).Fém. Venderesse (dr.).
Par métaphore. Personne qui vend (I., 2. et 4.).
1 Des dames en capeline sortent des soirées honnêtes; des vendeuses de volupté chuchotent leurs offres, modestes, à cause de l'heure avancée.
Ch. Cros, l'Heure froide.
Écon., fin. Personne physique ou morale, privée ou publique, qui vend. || État vendeur d'un produit. Exportateur (fém. Venderesse).Adj. Qui est disposé à vendre. || Je suis, je ne suis pas vendeur.
2 Personne dont la profession est de vendre, de faire commerce de marchandises (surtout lorsqu'elle ne dispose pas de local fixe comme le commerçant). Marchand. || Jésus chassa les vendeurs du Temple, les marchands. || Vendeur ambulant (→ Obtempérer, cit. 2). || Les vendeurs des souks (cit.), d'un marché. || Vendeur à la sauvette, à l'éventaire. || Boniments d'un vendeur. Camelot. || Une vendeuse de fromages, de légumes sur les marchés. Marchande.Vendeur, vendeuse en gros (→ Mouron, cit. 1), au détail ( Grossiste; détaillant).
2 Des ouvriers gîtaient là, des femmes du pays latin, des vendeurs à la petite voiture, un peuple assez paisible.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, III, IV.
Vendeur, vendeuse de (qqch.). Personne dont le métier est de vendre (qqch.). || Un vendeur de sabots (→ Extraction, cit. 4). || Vendeur de journaux (→ Cri, cit. 19; endormir, cit. 34).
Loc. vieillie. Vendeur de drogues, d'onguents (→ Jongleur, cit. 3), d'orviétan (→ Frimas, cit. 5) : charlatan, et, au fig., hâbleur, menteur, trompeur (→ Arracheur de dents).
3 (1882). Employé chargé d'assurer la vente dans un établissement commercial. || Une vendeuse, un vendeur de grand magasin. || Elle est vendeuse chez X. || Vendeur démonstrateur. || La vendeuse, type social traditionnel. Midinette (cit. 1).
3 On aperçoit par la porte du magasin de chaussures de jeunes vendeuses sveltes en tablier noir.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XV, p. 151.
tableau Noms de métiers.
4 (XXe). Personne qui connaît et applique les procédés de vente, qui sait vendre. || Ce directeur commercial est un excellent vendeur. REM. Vendeur s'emploie aussi en parlant des femmes, la forme fém. vendeuse étant réservée dans l'usage aux sens 2. et surtout 3.
Péj. Personne dont l'activité commerciale est considérée comme mercantile, inspirée surtout par le goût du lucre. || « On a parlé “neige” en l'appelant “produit” : quel est son meilleur “profil”, quels ingrédients peut-on y incorporer, quelle étiquette lui attribuer pour mieux la “vendre” aux skieurs et aux vacanciers d'hiver ? Un vocabulaire à faire frémir tous les amoureux des cimes. Les vendeurs de neige, eux, prenaient fébrilement des notes » (le Point, 10 déc. 1973).REM. Dans cet emploi, le tour marchand de (suivi d'un n.) paraît plus fréquent (→ Marchand, I., 1.).
———
II Adj. (Répandu v. 1980). Qui fait vendre. || Un slogan accrocheur et vendeur. || Les « créatifs » de l'agence X ont réussi une campagne très vendeuse.
CONTR. Acheteur, acquéreur, client, importateur.
COMP. Covendeur, télévendeur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vendeur — vendeur, eresse (van deur, de rè s ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui vend, qui a vendu. Le vendeur et l acheteur. La venderesse est garante. PROVERBE    Il y a plus de fous acheteurs que de fous vendeurs, celui qui vend connaît mieux le prix ou …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vendeur — Vendeur, [vend]euse. subst. Qui vend. Vendeur de vin. vendeur de marée. vendeur de volaille. vendeuse de fruit. vendeuse d herbes. le vendeur & l acquereur. estre vendeur de bonne foy. le vendeur & l acheteur. juré vendeur. vendeur d eau de vie.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • vendeur — Vendeur, Venditor. Le vendeur, Le garant, Auctor, B. Le vendeur appelé à garant, Auctor laudatus, B. Le vendeur a defailli de garant, Auctor in iudicium vadimonio acþcitus, auctoritatis defensionem prodidit, quam promiserat, Bud …   Thresor de la langue françoyse

  • Vendeur — Le vendeur est celui qui échange un bien (ex: marchandise) qu il possède ou …   Wikipédia en Français

  • VENDEUR — EUSE. s. Celui, celle dont la profession est de vendre. Vendeur d eau de vie. Vendeuse de fruits. Vendeuse d herbes.   Vendeurs de marée, et Vendeurs de volaille, Certains officiers préposés pour faire vendre la marée et la volaille. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VENDEUR — DERESSE. s. Celui, celle qui vend, qui a vendu. Le vendeur et l acquéreur. Vendeur de bonne foi. Le vendeur et l acheteur. Il est plus de fous acquéreurs que de fous vendeurs. La venderesse est garante. .. Venderesse n est que du style de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • vendeur — nm. vandyu (Giettaz.215) / vêdyu (Albertville / vindyu (Chambéry) / vêdò / eu (Albanais.001) / vandzeû (Cordon) / vindyeû (Annecy), ZA, E ; pl., lô ke vandyan <ceux qui vendaient> (215), rlo k vêdivô (001). E. : Commis. A1) femme qui vend… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • VENDEUR, EUSE — n. Celui, celle qui vend, qui a vendu. Le vendeur et l’acquéreur. Vendeur de bonne foi. Le vendeur et l’acheteur. En termes de Procédure, le féminin est Venderesse. La venderesse est garante... Il se dit aussi de Celui, celle dont la profession… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vendeur-colporteur — Porteur de presse Un vendeur colporteur de presse et un porteur de presse sont des personnes effectuant la vente ou la distribution de publications quotidiennes sur la voie publique ou par livraison à domicile. Le vendeur colporteur exerce son… …   Wikipédia en Français

  • Vendeur-colporteur de presse — Porteur de presse Un vendeur colporteur de presse et un porteur de presse sont des personnes effectuant la vente ou la distribution de publications quotidiennes sur la voie publique ou par livraison à domicile. Le vendeur colporteur exerce son… …   Wikipédia en Français